Quelles Utopies?

Si nous devions mieux définir ces expériences qui nous intéressent, voici ce que nous pourrions souligner:

  • Éviter les expériences empreintes de dogmes, d’idéologies (messianisme, millénarisme), de spiritualisme, de totalitarisme ou d’une recherche de la perfection. Les projets qui nous intéressent ici sont ancrés dans la réalité (Utopies Réalistes).
  • Porter des dimensions d’humanisme, de justice, d’équité et de préservation des ressources dans toutes ses composantes (sa finalité, son mode de gestion, son fonctionnement, etc.) de manière à intégrer un développement réellement durable.
  • Comporter une dimension collective et auto-organisationnelle incontournable. Les expériences qui nous intéressent mettent ainsi plus l’accent sur le processus collectif que sur le résultat final.