imgp0171_web

 

En plein Aïd, Bangalore se parait de ses habits de fête. Coup de chance, nos interlocuteurs d’Equations se sont tout de même rendus disponibles. Swathi Seshadri, chargée de projets, nous accueille et nous explique le rôle de cette structure un peu à part. L’objectif est de changer les mentalités tant des citoyens que des acteurs politiques et économiques en valorisant un tourisme équitable et juste pour tous. L’équipe essaie ainsi de développer une prise de conscience collective (depuis les citoyens jusqu’aux partenaires privés et publics) considérant que l’échelon local reste le mieux placé pour apprécier ce qui bénéficiera le plus à la communauté locale. Jouant un rôle de veille sur ces projets touristiques, Equations incite donc les communautés locales à s’impliquer dans le schéma de réflexion des projets, à refuser que des investisseurs étrangers sans vertu s’emparent de leurs terres pour y construire des complexes hôteliers, des golfs ou tout autre projet immobilier pharaonique.

imgp0173_web  Au-delà du travail de veille, la force de cette association repose sur un réseau de partenaires aux quatre coins du pays, facilitant les relations avec les communautés locales. Les réunions publiques et autres campagnes de sensibilisation ne sont en effet jamais menées par Equations seule, mais toujours en lien avec des représentants de la société civile locale. Equations se positionne donc comme un facilitateur auprès des acteurs locaux, participant activement à l’émergence d’actions collectives. Pour illustrer leurs réalisations, Equations a longtemps travaillé sur la question des abus sexuels sur mineurs. Un lobbying de longue haleine a permis d’aboutir au vote d’une loi sur la question.

equation  Outre ces actions de sensibilisation, Equations publie régulièrement des études et rapports sur le tourisme dans les différents Etats d’Inde. Son sérieux et la forme atypique de son travail sont enviés par les voisins et plusieurs échanges d’expériences ont déjà été menés, avec le Sri Lanka notamment. L’association dispose également d’un excellent centre de ressources, ouvert au public, fonctionnant comme une bibliothèque. De plus, elle organise régulièrement des événements sur certains sujets brûlants, comme la place de la femme dans le tourisme, facilitant ainsi la mise en réseau des acteurs. Bref, une vraie mine d’or !

Face à cette liberté de ton, nous étions curieux de savoir quel bailleur de fonds pouvait soutenir un tel travail. Le gouvernement central est toujours destinataire des études et salue la qualité du travail mené, mais ne soutient pas cette structure indépendante. La plus grande partie des financements sont d’origine étrangère : 60 % des fonds sont financés sur des projets par des bailleurs indépendants allemands.