imgp7360_web Un nouveau projet à Berlin. Le lieu est connu, reconnu et même recensé dans les guides touristiques. Ceci éveille nos soupçons mais Michael nous assure qu’il s’agit, selon lui, d’un des meilleurs exemples de projets collectifs.
RDV matinal, sous la pluie. Les choses sont simples : un petit déjeuner convivial, bio et collectif où tout le monde rapporte un petit quelque chose. Nous rencontrons Werner avec qui nous découvrons l’histoire de ce lieu extraordinaire, créé voici presque 30 ans par une bande de copains, toujours solidaires et dont la plupart sont encore impliqués dans le projet. D’une bande de joyeux lurons vus comme un danger pour la société par les pouvoirs publics, ils ont su devenir une référence, un lieu unique, ouvert à tous. imgp7373_web Résolument tourné vers les énergies renouvelables, la UFA-Fabrik a su se positionner comme un laboratoire pour mieux envisager son indépendance et sa reconnaissance. Boulangerie bio, école libre, centre culturel de portée internationale, auberge pour voyageurs, restaurant bio ou centre social de quartier, la UFA Fabrik a su redonner ses lettres de noblesse à cet ancien entrepôt de l’industrie cinématographique allemande des années 30.
imgp7381_web Ouvert à tous, la UFA est devenue un village de Berlin où travaillent 200 personnes et où vivent encore une trentaine d’amoureux de la vie collective. Les projets sont légion et chacun met la main à la pâte. Notre envie de les aider n’a pu que se limiter à bêcher le jardin pour préparer un gros événement de septembre… Un partage de quelques heures mais qui nous a mis beaucoup de baume au cœur et l’envie irrésistible de revenir régulièrement voir cette famille qui nous a si facilement ouvert les portes.